Idée 6 : Examen du système de pistes préférentielles

Notre Rapport sur les pratiques exemplaires en matière de gestion du bruit (PDF) a révélé que de nombreux grands aéroports internationaux ont un programme de pistes préférentielles visant à concentrer les aéronefs sur les régions les moins peuplées ou les moins habitées.

Toronto Pearson utilise un système de pistes préférentielles entre minuit et 6 h 30 dans le but de survoler le moins de ménages possible pendant ces heures où le bruit est considéré comme plus dérangeant.

Ce système de pistes préférentielles a été mis en place dans les années 1970, et la population près de l’aéroport a changé depuis, sans compter que des pistes supplémentaires ont été construites. Ceci, combiné aux facteurs ci-dessous, suggère qu’il serait opportun de revoir le système :

  • Le système actuel cible les pistes préférentielles, mais des facteurs comme le vent, les conditions météorologiques ou la disponibilité des pistes nécessitent parfois l’utilisation de pistes qui ne sont pas déterminées comme des pistes préférentielles. Pour cette raison, nous devons mettre au point un système de pistes préférentielles qui assure un équilibre accru entre le nombre de ménages survolés et une utilisation plus fiable du système.
  • En vertu du système actuel, le premier choix pour les départs et celui pour les arrivées ne peuvent être utilisés ensemble pour des raisons de sécurité. Par conséquent, si nous utilisons le premier choix pour les départs, le deuxième ou le troisième choix est utilisé pour les arrivées et vice versa; évitant ainsi que les opérations se chevauchent. Nous devons donc mettre en place un système de pistes préférentielles qui reflète plus adéquatement le fonctionnement de l’aéroport, afin de permettre une utilisation plus fiable du système.

L’analyse technique a conclu que le système actuel de pistes préférentielles doit être mis à jour pour atteindre l’objectif de survoler moins de ménages et d’offrir aux résidents une plus grande clarté sur les appariements des pistes préférentielles.

Avec les nouveaux trajets d’arrivées et de départs pour l’exploitation nocturne proposés par NAV CANADA (Idée 1 – approches pour l’exploitation nocturne et Idée 2 – procédures de départ pour l’exploitation nocturne) qui réduiront globalement le nombre de ménages survolés et le bruit global, les nouveaux appariements proposés des pistes préférentielles réduiront le bruit nocturne pour les résidents près de l’aéroport.

Mesure proposée

Nous proposons un système de pistes préférentielles qui permet d’apparier des pistes qui :

  • réduisent la population totale subissant des répercussions liées au bruit causé par des aéronefs de 45 dB ou plus entre minuit et 6 h 30;
  • permet une utilisation plus uniforme des pistes déterminées comme étant les pistes préférentielles;
  • fournit des solutions de rechange pour les configurations en réponse aux vents dans chaque direction qui seraient utilisées lorsque les vents de travers ou les vents arrière ne permettent pas l’utilisation des pistes préférentielles de premier ou deuxième choix.

Premier choix

Chaque fois que les vents de travers, vents arrière et vents en altitude le permettent.

Deuxième choix

Chaque fois que les vents de travers, vents arrière et vents en altitude le permettent.

La sélection dépend des conditions météorologiques et de la disponibilité des infrastructures lorsqu’il n’est pas possible d’utiliser le premier ou le deuxième choix. En fin de compte, n’importe quelle piste peut être utilisée. 

Exploitation pour vents du nord

Exploitation pour vents du sud

Exploitation pour vents de l’ouest

Exploitation pour vents de l’est

Combiné aux nouvelles procédures d’arrivée et de départ pour l’exploitation nocturne, le nouveau système réduira au minimum la population totale subissant des répercussions liées au bruit nocturne moyen de plus de 45 dB. Le seuil de 45 dB a été choisi parce qu’il correspond à un environnement calme et que, en milieu urbain, il serait probablement difficile de distinguer ce seuil du bruit de fond pendant la majeure partie de la nuit.

Les répercussions et les avantages

Dans le cadre de notre Plan d’action de gestion du bruit 2018-2022, nous nous engageons à examiner les améliorations possibles à notre Programme actuel de restrictions des vols de nuit. Les changements proposés pour le système de pistes préférentielles réduiront au minimum la population subissant des répercussions liées au bruit nocturne provenant de l’exploitation des avions et permettront aux résidents d’être mieux informés des pistes utilisées selon les conditions météorologiques.

Système actuel

Système proposé

Apprenez-en davantage sur les avantages et les répercussions détaillés pour votre collectivité.

Conclusion et prochaines étapes

La mise à l’essai du nouveau système de pistes préférentielles permettra de déterminer plus clairement quels appariements de pistes devraient être utilisés pendant la période de pistes préférentielles ainsi que les conditions connexes. Cela déterminera l’efficacité du système de pistes préférentielles proposé par rapport au système actuel.

Le moment exact de l’essai dépend de la mise en œuvre des nouvelles trajectoires de vols de nuit de NAV CANADA.

Ce programme d’essai nous permettra également de sonder les résidents afin de déterminer les répercussions et les avantages du nouveau système et d’examiner les données de surveillance du bruit. Après la période d’essai, nous présenterons un rapport sur les prochaines étapes.

Nous avons hâte de vous communiquer de plus amples détails sur le programme d’essai une fois que les lignes directrices seront finalisées et que nous serons prêts à aller de l’avant avec les essais.

Information additionnelle

Partagez cette page