Entretien régulier

Toutes nos pistes obtiennent une attention égale pour les garder ouvertes et nous travaillons fort afin de réduire au minimum les répercussions de cet entretien sur nos activités et nos voisins.

Les travaux sur les terrains d’aviation peuvent être répartis en quatre catégories :

  • Entretien électrique
  • Traçage des lignes
  • Entretien de surface des pistes
  • Tonte de gazon

Pour effectuer cet entretien, nos pistes doivent être temporairement fermées afin que les ouvriers se déplacent en toute sécurité sur le terrain d’aviation. Chaque type de travail est tout aussi important, et pour à veiller à ce qu’il soit achevé rapidement et à temps, nous combinons divers types de travaux pendant la même journée, en utilisant la fermeture temporaire de la piste de façon optimale.

De nombreux types d’entretien régulier comprennent des normes de précision et de sécurité qui les obligent à s’effectuer pendant la journée pour assurer un éclairage adéquat pour les ouvriers et le terrain d’aviation environnant. Par conséquent, une partie de l’entretien régulier prévu ne peut être effectuée de nuit.

Par exemple, le traçage des lignes sur le terrain d’aviation exige une telle précision que certains travaux ne peuvent être effectués que pendant la journée pour s’assurer que les règlements en matière de sécurité sont satisfaits. Les travaux d’électricité qui exigent que de grandes sections du système de balisage de piste soient désactivées peuvent également entraîner la confusion chez les pilotes en vol de nuit qui comptent sur le balisage de la piste pour s’orienter.

Entretien électrique

L’entretien des composantes électriques du terrain d’aviation est un travail de 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, qui commence par les inspections de nuit du terrain d’aviation.

Transports Canada tient à jour des règlements stricts pour la qualité de l’éclairage du terrain d’aviation et le niveau auquel il doit fonctionner. L’entretien régulier des pistes est un travail de prévention qui permet de garder le terrain d’aviation conforme à ces règlements.

Le terrain d’aviation contient plus de 20 000 lampes, alimentées par de nombreux kilomètres de câblage qui relie le réseau électrique de l’aéroport Pearson de Toronto aux cinq centres de commande d’éclairage d’aéroport. L’entretien électrique régulier consiste à faire en sorte que notre infrastructure de terrain d’aviation continue à fonctionner au mieux de ses capacités et demeure conforme à la loi fédérale.

L’entretien électrique peut comprendre :

  • l’inspection et la réparation de l’éclairage, des instruments allumés et des câbles qui fournissent de l’électricité à chaque piste pendant l’entretien prévu de la piste;
  • la réparation des lampes grillées et des appareils qui les tiennent en place;
  • la réparation et le remplacement des câbles qui fournissent de l’électricité au système. Ces câbles transportent des milliers de volts d’électricité, et pour travailler sur une lampe, toute une section de câbles doit être désactivée, ce qui rend nécessaire la fermeture des sections de la piste pendant de courtes périodes.

Traçage des lignes

Toute aussi importante que le système des lampes alimentées et des instruments sur le terrain d’aviation, la ligne d’orientation peinte sur l’aire de trafic permet aux pilotes de s’y fier au décollage, à l’atterrissage et au roulage en toute sécurité.

Les lignes fournissent une orientation visuelle pendant la journée et sont strictement contrôlées et entretenues comme l’éclairage de nuit.

Les pistes sont peintes une fois par année, avec un accent sur l’axe longitudinal et la zone de toucher des roues sur la piste de sorte que les points de visée et les noms de piste soient clairement visibles à l’approche des pilotes. L’aire de trafic de l’aéroport Pearson de Toronto est peinte deux fois par année, de même, pour garder ses lignes d’orientation claires et visibles aux pilotes.

Entretien de surface

Comme l’aéroport le plus fréquenté au Canada, il n’est pas étonnant de constater que la surface de nos pistes peut subir de l’usure.

Pour veiller à ce que nos pistes soient toujours sécuritaires pour l’atterrissage, l’entretien régulier est effectué pour mesurer, surveiller et maintenir la surface physique de nos pistes.

On effectue cet entretien :

  • Toutes les quatre heures, les pistes font l’objet d’une inspection physique des imperfections, y compris les fissures, les nids de poule ou autres problèmes de surface qui pourraient avoir des répercussions sur leur convivialité. Au cours de l’entretien régulier, ces imperfections peuvent être plus étroitement inspectées et réparées, au besoin.
  • Toutes les deux semaines, nous effectuons des essais de friction, qui mesurent la quantité de traction que les pneus d’aéronef peuvent obtenir lorsqu’ils atterrissent sur les zones de toucher des roues de la piste (les 3 000 premiers pieds d’une piste). Après chaque atterrissage, les pores de la chaussée de la piste deviennent progressivement plus engorgés avec plus de caoutchouc qui est laissé derrière par l’atterrissage de l’avion. Si une quantité suffisante s’accumule, la possibilité de glissade d’un aéronef à l’atterrissage augmente. Le caoutchouc est enlevé à l’aide de la pulvérisation d’eau à haute pression ou de puissants balais motorisés avant que le niveau de caoutchouc puisse devenir dangereux.

Tonte de gazon

La tonte de gazon à l’aéroport Pearson de Toronto n’est pas aussi simple que la tonte de votre cour à la maison – et pas seulement parce que nous avons plus de gazon!

La tonte de gazon effectue les importantes tâches suivantes :

  • maintenir des vues dégagées de l’éclairage, des lignes peintes et d’autres aides à la navigation qui font partie de la piste. L’herbe de plus de 14 pouces doit être enlevée de sorte que les pilotes aient une vision dégagée lorsqu’ils arrivent pour atterrir sur une des cinq pistes de l’aéroport Pearson de Toronto.
  • empêcher la croissance et la propagation des mauvaises herbes et d’autres plantes à fleurs qui attirent les animaux sauvages, réduire le risque de collision d’oiseaux et d’autres animaux avec des aéronefs.

Au cours de l’entretien de tonte de gazon, d’autres éléments de science de gestion du gazon sont utilisés pour garder les zones herbeuses directement à côté de nos pistes. Les ornières, les divots et des nids de poule à côté de la piste sont réparés et nous travaillons fort pour garder les accotements des pistes gazonnés et égaux.

Partagez cette page