Travail par temps froid

Les températures hivernales à Toronto peuvent être très froides.

Pendant l’hiver, la sécurité des employés de l’aéroport qui travaillent à l’extérieur dans la zone appelée aire de trafic est l’une des principales priorités. Ces employés maintiennent l’aérodrome, déchargent les avions, guident les aéronefs à leurs aérogares et préparent les vols pour leur prochain décollage. En raison de leur exposition aux températures hivernales, ils ont besoin de faire attention.

Mesurer les températures de l’aérodrome

À l’aéroport Pearson, nous surveillons la Température au thermomètre-globe mouillé (WBGT) qui est différent du thermomètre au mercure moyen. Un moniteur du WBGT mesure la température, l’humidité, la vitesse du vent, l’angle du soleil et la couverture nuageuse afin de créer un niveau plus réaliste des conditions à l’extérieur.

La façon avec laquelle nous protégeons nous les travailleurs de l’aire de trafic du froid

Les températures froides peuvent être dangereuses pour les travailleurs à l’extérieur pour une longue période de temps. Le froid extrême peut empêcher la capacité d’une personne à travailler en sécurité et rend plus difficile d’opérer la machinerie utilisée pour déplacer les charges lourdes ou pour décharger les aéronefs.

Afin de répartir le temps passé à l’extérieur, les travailleurs de l’aire de trafic ont des pauses entre les vols qui arrivent et décollent pour se réchauffer dans des zones protégées. Les équipes d’extérieur sont aussi équipées avec des gants d’hiver, des manteaux et de chapeaux pour qu’ils soient préparés aux températures. Les agents de la sécurité côté piste patrouillent dans la zone afin de s’assurer que les procédures pour le déneigement et la conduite hivernale sont suivies, en gardant la zone libre pour le personnel de service au sol.

La façon dont les températures froides peuvent toucher les passagers

Dans les périodes de froid extrême, les travailleurs à l’extérieur peuvent opérer à un rythme plus lent en raison des conditions météorologiques dangereuses. La machinerie et l’hydraulique ont besoin de temps additionnel pour se réchauffer, ils marchent souvent au ralenti sur l’aérodrome jusqu’au moment où ils ont besoin d’être utilisés. Puisque les températures froides peuvent ralentir la cadence dans l’aire de trafic, cela peut causer un petit retard pour le vol qui arrive et décolle.

La sécurité est la priorité à l’aéroport Pearson de Toronto et nous savons que nos passagers comprennent le besoin de protéger les travailleurs. Dans les périodes de froid extrêmes, les travailleurs opèrent de la manière la plus efficace possible pour continuer à traiter les bagages et à préparer les avions pour leur départ afin que les passagers puissent avoir la meilleure expérience de voyage possible.

Partagez cette page

Enregistrement dans la newsletter

Restez au courant des opérations de l'aéroport et des événements communautaires avec notre bulletin mensuel!

Vous devez accepter les termes.

L'utilisateur est déjà abonné.

Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Vous êtes abonné pour recevoir des offres et des promotions.