Activités aéroportuaires par temps froid

Il n’y a pas de neige et le soleil brille, mais le froid extrême peut tout de même ralentir les activités aéroportuaires.

Les avions commerciaux peuvent résister au froid. La difficulté touche plutôt le personnel travaillant à l’extérieur et son équipement. 

Sécurité du personnel

L’équipage de bord ne suffit pas à vous faire voler. Entre l’arrivée d’un avion à la porte et son départ, une équipe au sol s’active à en assurer le service. 

Elle est responsable de certaines tâches, comme le chargement et le déchargement des bagages, le ravitaillement et le guidage des avions vers la porte. Les températures très basses sont difficiles pour le personnel des aéroports. Il court le risque d’agression par le froid, d’engelure et d’hypothermie. Pour travailler en toute sécurité par temps froid, il doit prendre des pauses fréquentes, à l’abri, pour se réchauffer entre les départs et les arrivées. 

Équipement gelé 

Quand la température s’abaisse, il est aussi difficile de faire fonctionner certaines pièces d’équipement et systèmes hydrauliques. Il faut beaucoup de matériel pour assurer l’entretien d’un avion, comme des remorqueurs, des chariots à bagages et des convoyeurs. Une grande partie de l’équipement doit être chauffé pour fonctionner correctement.

Partagez cette page

Enregistrement dans la newsletter

Restez au courant des opérations de l'aéroport et des événements communautaires avec notre bulletin mensuel!

Adresse électronique invalide.

Vous devez accepter les termes.

L'utilisateur est déjà abonné.

Une erreur s'est produite. Veuillez réessayer.

Vous êtes abonné pour recevoir des offres et des promotions.