Le gouvernement du Canada suspend les vols en provenance du Pakistan et de l’Inde.
Pour en savoir plus

Communiqué de presse

L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) est encouragée par la déclaration faite le 8 novembre par le ministre Marc Garneau au sujet de la mise sur pied d’un train de mesures d’aide destinées aux transporteurs aériens, aux aéroports et au secteur aérospatial. Nous sommes également heureux de lire que le ministre reconnaît à quel point une industrie aéronautique dynamique est essentielle à une économie prospère, à une chaîne d’approvisionnement solide et à un pays où les collectivités sont reliées. Avant la pandémie de COVID-19, la région entourant l’aéroport Toronto Pearson était la deuxième zone d’emploi en importance au Canada, et les aéroports de tout le Canada ont un bilan similaire en matière de développement économique et de création d’emplois. S’il est financièrement stable, l’aéroport Toronto Pearson peut contribuer à la reprise et à la prospérité de la région.

 

Bien que les mesures et la façon dont elles contribueront à la reprise de l’industrie ne soient pas encore claires, cette aide est grandement nécessaire. La déclaration du ministre est un signe de progrès en cette année difficile pour l’aéroport Toronto Pearson, nos partenaires et l’industrie aéronautique partout au pays. Nous nous réjouissons à l’idée de poursuivre notre collaboration avec le gouvernement du Canada, non seulement en ce qui concerne l’aide, mais aussi pour l’élaboration d’un cadre de dépistage de la COVID-19 à l’échelle du pays, afin de relancer l’industrie de l’aviation et de bâtir un Canada plus résilient.

 

Lisez la déclaration du 8 novembre de l’honorable Marc Garneau sur les mesures visant à protéger les Canadiens des répercussions de la COVID-19 sur le secteur du transport aérien.

 

Partagez cette page