Histoire de l’aéroport

Saviez-vous que l’aéroport Pearson de Toronto s’appelait autrefois l’aéroport Malton? Exploitée par la commission du havre de Toronto, cette aérogare modeste, construite au cours d’une période de près de vingt ans, a été conçue pour abriter les aéronefs issus de la technologie aéronautique de pointe de l’époque. Le premier atterrissage à l’aéroport Malton a été effectué par un DC-3 d’American Airways en provenance de Buffalo, le 29 août 1938.

 

En 1938, l’aéroport Malton a été inauguré sur un terrain comprenant à l’origine 13 champs agricoles. Cette petite installation a fait l’objet de projets d’expansion pour devenir l’aéroport international Pearson de Toronto, le plus grand aéroport du Canada. En effet, il accueille deux fois plus de passagers que le deuxième aéroport en importance, soit l’aéroport international de Vancouver, et offre plus de correspondances que tous les autres aéroports du monde, sauf quatre.

À mesure que la demande de transport aérien augmentait, de nouvelles pistes et aérogares ont été ajoutées. La première aérogare moderne, l’aéroquai 1, a été inaugurée en 1964. De par sa conception circulaire novatrice, elle devait accueillir jusqu’à 3,5 millions de passagers. Mais à sa fermeture en 2004, l’aéroquai 1 accueillait presque 9 millions de passagers chaque année. Pour répondre à une demande croissante, l’aérogare 2 a été inaugurée en 1972, l’aérogare 3 en 1993 et la nouvelle aérogare 1 en 2004. Actuellement, l’aéroport Pearson exploite deux aérogares aménagées selon un concept linéaire : les aérogares 1 et 3. L’aérogare 2 a été démolie en 2008.

L’aérogare 1 

Pouvez-vous repérer l’aérogare 1 d’origine dans la deuxième photo?

L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) est une société sans but lucratif à laquelle Transports Canada a confié en 1996 le mandat d’exploiter l’aéroport Pearson en vertu d’un bail de 60 ans. La GTAA est chargée d’améliorer l’infrastructure de l’aviation, d’assurer la sécurité, d’améliorer l’expérience des passagers et de soutenir le développement économique de la région. Nous supervisons presque tous les aspects des activités qui se déroulent sur notre terrain d’aviation et dans nos aérogares, qui s’étalent sur 19 kilomètres carrés.

Vous voulez en savoir plus sur l’histoire de l’aéroport Pearson? Suivez notre série #PearsonPast sur Twitter et Instagram et publiez vos photos et vos souvenirs!

Partagez cette page