Communiqués de presse

6 août 2021

TORONTO, ONTARIO – L'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (« GTAA ») a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers et d'exploitation pour le trimestre et le semestre terminés le 30 juin 2021. Le nombre de passagers a connu une baisse de 79,1 % au cours du premier semestre de 2021, par rapport à la même période en 2020. Cette diminution est attribuable aux répercussions de la pandémie de COVID-19 (également désignée par « la COVID-19 » ou « la pandémie ») sur la GTAA et l'industrie de l'aviation mondiale en général.

« Les répercussions de la COVID-19 sur les activités de l'aéroport Pearson de Toronto ont été importantes au cours des six premiers mois de 2021, a déclaré Deborah Flint, présidente et chef de la direction de la GTAA. Bien que le rétablissement complet du secteur de l'aviation ne soit pas pour demain, l'assouplissement depuis le 5 juillet 2021 des restrictions par le gouvernement du Canada, qui a été modéré et a priorisé la santé, nous donne espoir pour la suite des choses. Nous continuons de travailler en étroite collaboration avec les organismes gouvernementaux, les compagnies aériennes et d'autres partenaires du secteur de l'aviation afin que, dès que davantage de passagers seront prêts à voyager, nous soyons en mesure de les aider à le faire en toute sécurité. »

En raison des mesures de confinement intermittentes, des restrictions aux déplacements et des mesures de sécurité obligatoires conformément aux ordonnances d'urgence à l'échelle mondiale, la pandémie de COVID-19 et la contraction économique qui a suivi ont eu une incidence négative importante sur la demande de déplacements aériens, et on s'attend à ce que cette situation se prolonge. L'aéroport Pearson de Toronto a affiché d'importantes baisses du nombre de passagers et de l'activité aérienne au cours des six premiers mois de 2021, par rapport à la période correspondante de 2020. À cause de la pandémie et des restrictions concernant les déplacements qui en ont découlé, y compris des fermetures de frontières et de graves répercussions financières et économiques, les transporteurs aériens ont été contraints d'annuler de nombreux vols et itinéraires. La réduction de l'activité a d'importantes répercussions négatives sur les affaires de la GTAA et sur les résultats d'exploitation, notamment les revenus aéronautiques et commerciaux, et sur les frais d'améliorations aéroportuaires.

Renseignements importants sur la situation financière et le nombre de passagers

 

 

Pour la période terminée le 30 juin

Trois mois

(En millions)

2021

2020

   

Variation1

Nombre de passagers

 

 

 

              %

Vols intérieurs

0,6

 

0,3

 

0,3

 

93,8

 

Vols internationaux

0,4

 

0,2

 

0,2

 

93,9

 

Total

1,0

 

0,5

 

0,5

 

93,8

 

(En millions de dollars)

 

 

 

 

Total des revenus

154,2

 

185,6

 

(31,4)

 

(16,9)

 

Total des charges d'exploitation (hors amortissement)

108,8

 

120,9

 

(12,1)

 

(10,0)

 

BAIIA2

45,4

 

64,7

 

(19,3)

 

(29,8)

 

Perte nette

(118,1)

 

(96,3)

 

(21,8)

 

(22,6)

 

1. La « variation » et les « % » sont fondés sur les chiffres réels détaillés (ils sont arrondis dans le tableau). 

2.  Veuillez consulter les Mesures financières non conformes aux PCGR à la fin du présent document pour plus de détails.

 

 
 

 

 

Pour la période terminée le 30 juin

Six mois

(En millions)

2021

2020

   

Variation1

Nombre de passagers

 

 

 

              %

Vols intérieurs

1,2

 

3,5

 

(2,3)

 

(65,3)

 

Vols internationaux

0,9

 

6,6

 

(5,7)

 

(86,4)

 

Total

2,1

 

10,1

 

(12,2)

 

(79,1)

 

(En millions de dollars)

 

 

 

 

Total des revenus

306,3

 

524,7

 

(218,4)

 

(41,6)

 

Total des charges d'exploitation (hors amortissement)

226,5

 

305,2

 

(78,7)

 

(25,8)

 

BAIIA2

79,8

 

219,5

 

(139,7)

 

(63,6)

 

Perte nette

(245,1)

 

(89,7)

 

(155,4)

 

(173,2)

 

1. La « variation » et les « % » sont fondés sur les chiffres réels détaillés (ils sont arrondis dans le tableau). 
2.  Veuillez consulter les Mesures financières non conformes aux PCGR à la fin du présent document pour plus de détails.

 

 

 

Au cours du deuxième trimestre de 2021, bien que l'activité des passagers ait augmenté par rapport à la même période en 2020, le nombre de passagers et l'activité aérienne demeurent très bas comparativement à la même période en 2019. La nette diminution du nombre de passagers à l'aéroport Pearson de Toronto et des revenus qui y sont associés au cours du premier semestre de 2021 par rapport à la même période en 2020 est la conséquence directe de la COVID-19.

Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissements (« BAIIA ») au cours du deuxième trimestre et du premier semestre de 2021 a nettement diminué par rapport aux mêmes périodes en 2020, en raison des importantes baisses de revenu causées par les répercussions de la COVID-19, lesquelles ont toutefois été contrebalancées par les économies de coûts. Les pertes nettes au cours du deuxième trimestre et du premier semestre de 2021 ont atteint 118,1 millions de dollars et 245,1 millions de dollars comparativement aux mêmes périodes de 2020, les raisons de cette augmentation étant les mêmes que celles mentionnées ci-dessus.

En raison de la COVID-19, la prévisibilité des demandes de voyage est très limitée compte tenu de l'évolution des restrictions gouvernementales en vigueur dans le monde. Ces restrictions et préoccupations au sujet des voyages découlant de la COVID-19 nuisent gravement à la demande. La direction continue d'analyser l'ampleur des répercussions financières de la pandémie de COVID-19, qui sont et continueront d'être défavorables et importantes. Bien qu'il soit impossible de connaître la durée et la portée de la pandémie de COVID-19 pour l'instant, la direction estime que la pandémie n'aura pas d'incidence importante sur la viabilité financière à long terme de l'Aéroport.

Outre les répercussions de la pandémie sur les revenus et les activités de la GTAA, il peut y avoir des perturbations relativement, entre autres, aux transporteurs aériens, aux chaînes d'approvisionnement et aux fournisseurs de services tiers. La pandémie pourrait également avoir une incidence sur le coût du capital et l'accessibilité aux marchés financiers dans l'avenir, qui pourraient découler de la perturbation des marchés du crédit, et de la surveillance ou de la baisse possible de la note de crédit liée à la dette de la GTAA.

Les résultats financiers de la GTAA au 30 juin 2021 sont analysés plus en détail dans les états financiers consolidés condensés intermédiaires et le rapport de gestion de la GTAA établis pour le trimestre et le semestre terminés le 30 juin 2021, accessibles au www.torontopearson.com et sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

Mise en garde relative aux énoncés prospectifs

Le présent communiqué de presse contient des énoncés prospectifs au sens des lois en valeurs mobilières applicables. Ces énoncés prospectifs sont fondés sur diverses hypothèses et sont sujets à des risques et incertitudes. Ces énoncés tiennent compte des croyances actuelles de la direction de la GTAA et reposent sur des renseignements dont elle dispose actuellement. Il existe un risque que les prédictions, les prévisions, les conclusions et les projections qui constituent les énoncés prospectifs ne s'avèrent pas exactes, que les hypothèses de la GTAA ne soient pas exactes et que les résultats réels diffèrent sensiblement de ces énoncés prospectifs. D'autres précisions à propos de ces hypothèses, de ces risques et de ces incertitudes sont comprises dans les documents relatifs à la réglementation des valeurs mobilières déposés par la GTAA, y compris sa notice annuelle et son rapport de gestion les plus récents, qui peuvent être consultés sur SEDAR à l'adresse www.sedar.com.

MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX PCGR

Dans le présent communiqué, il est fait mention de la mesure de rendement suivante qui, selon la direction, est utile pour évaluer le rendement économique de la GTAA. Bien que cette mesure financière ne soit pas définie par le Conseil des normes comptables internationales (« IFRS ») et qu'elle soit désignée comme une mesure non conforme aux PCGR qui n'a peut-être pas de sens normalisé, elle constitue un point de repère commun à l'industrie et est utilisée par la GTAA pour évaluer ses résultats d'exploitation, y compris la rentabilité de l'exploitation, les flux de trésorerie et le programme d'investissement.

BAIIA

Le BAIIA est le résultat avant intérêts et coûts de financement et amortissements. Le BAIIA est une mesure couramment utilisée du rendement d'exploitation d'une entreprise. Ces données servent à évaluer le rendement de la GTAA sans avoir à tenir compte des décisions financières et comptables.

À propos de l'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto

La GTAA exploite l'Aéroport international Pearson de Toronto.

Twitter: @TorontoPearson

Ligne de la GTAA pour les médias : 416 776-3709

Partagez cette page