Utilisez notre tableau de bord « Périodes achalandées » pour vous aider à mieux planifier vos déplacements à Toronto Pearson.
Visionnez le tableau de bord

Communiqués de presse

TORONTO (ONTARIO) – L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) a annoncé aujourd’hui qu’elle maintient le leadership de l’industrie en matière de gestion de l’environnement en publiant une nouvelle politique environnementale qui fixe des cibles pour les émissions de gaz à effet de serre (GES) et la réduction des déchets. La GTAA s’engage maintenant à atteindre d’ici 2050 des cibles d’émissions de GES nettes nulles (provenant des actifs détenus et contrôlés par la GTAA – aussi appelés GES de portée 1 et 2) et des déchets nets nuls pour les bâtiments de ses aérogares.

La nouvelle politique environnementale a été annoncée conjointement par Doug Allingham, président du conseil d’administration, et Deborah Flint, présidente et chef de la direction de la GTAA, lors de l’assemblée publique annuelle de la Société.

« Les pays, les entreprises et les particuliers mettent l’accent sur le changement climatique, et l’industrie aéroportuaire doit faire de même », a déclaré Doug Allingham. « Le conseil d’administration de la GTAA a travaillé avec Deborah Flint et toute son équipe pour élaborer une nouvelle vision audacieuse pour Toronto Pearson en tant qu’aéroport de l’avenir. Ce faisant, nous nous engageons à faire en sorte que le plus grand aéroport du Canada ait une stratégie de développement durable que nos programmes environnementaux et sociaux permettront de concrétiser. »

« Toronto Pearson jouit d’une excellente réputation parmi les aéroports nord-américains pour son leadership en matière de programmes de durabilité environnementale. Plus récemment, le Conseil international des aéroports lui a décerné le Prix d’excellence environnementale 2020 », a déclaré Deborah Flint, présidente et chef de la direction de la GTAA. « Notre nouvelle politique environnementale se fera sentir dans tous les aspects de notre exploitation, des futurs investissements en capital dans l’infrastructure à l’énergie renouvelable sur place, en passant par les véhicules électriques et les bornes de recharge, les pratiques d’approvisionnement durables et l’adoption des principes de l’économie circulaire permettant de réduire au minimum le gaspillage. Nos employés sont enchantés detravailler pour une organisation qui se soucie de la lutte contre les risques liés aux changements climatiques, et nos passagers sont de plus en plus du même avis. Nous travaillerons avec nos partenaires commerciaux, les gouvernements à tous les niveaux et les organismes communautaires pour concrétiser notre nouvelle politique environnementale. »

La nouvelle politique est axée sur sept secteurs clés :

  • Résilience aux changements climatiques : Prendre les mesures appropriées pour être résilients aux risques liés aux changements climatiques, en évaluant comment ces changements créeront de nouveaux risques liés au climat ou modifieront les risques existants, et en atténuant ces risques.
  • Neutralité carbone et émissions : Réduire l’empreinte de nos émissions, en améliorant l’efficacité opérationnelle et en investissant dans des projets de réduction directe ou de compensation de la consommation d’énergie et des émissions de gaz à effet de serre (GES) pour atteindre l’objectif des émissions de GES nettes nulles d’ici 2050.
  • Utilisation stratégique de l’énergie : Assurer une utilisation responsable de l’énergie dans l’ensemble de notre entreprise grâce à la conservation de l’énergie, améliorer l’efficacité énergétique et accorder la préférence aux sources d’énergie renouvelables plutôt que non renouvelables.
  • Gestion de l’eau : Gérer nos ressources en eau par des efforts de conservation de l’eau, la gestion de la qualité de l’eau et la gestion des risques d’inondation, protégeant ainsi les réserves d’eau de la région.
  • Environnement naturel : Réduire au minimum notre impact sur les ressources naturelles des environs en équilibrant la protection de la flore et de la faune avec la sécurité aérienne, et en appuyant les partenariats avec la collectivité pour restaurer les espaces verts.
  • Gestion des déchets : Réduire ou éliminer l’utilisation et la production de matériaux non recyclables ou non compostables qui sont produits dans l’ensemble des opérations et des travaux de construction en mettant en œuvre des programmes visant à obtenir la certification net zéro déchet d’ici 2050.
  • Gestion du bruit : Réduire les répercussions des activités sur les collectivités environnantes grâce à un programme de gestion du bruit de calibre mondial; mettre l’accent sur la réduction du bruit à la source, la planification et la gestion de l’utilisation des terres, les procédures opérationnelles d’atténuation du bruit et les restrictions de l’exploitation.

La politique permettra à la GTAA d’harmoniser ses gestes avec les principales réflexions scientifiques et les pratiques exemplaires de l’industrie, et la positionnera comme protectrice de l’environnement. Le rétablissement complet de l’industrie de l’aviation à la suite de la pandémie de COVID-19 dépendra de l’écologisation de l’industrie, et la stratégie environnementale à long terme de la GTAA lui permettra de planifier ce rétablissement en conséquence.

La GTAA travaille avec des organismes communautaires comme Partners in Project Green (PPG) pour aider à créer un environnement plus sain pour toutes les personnes et tous les animaux qui vivent à proximité. PPG est une initiative dirigée par des entreprises et visant à transformer plus de 12 000 hectares de terrains industriels et commerciaux entourant Toronto Pearson en la plus grande zone éco-industrielle en Amérique du Nord.

Partners in Project Green soutient une communauté d’entreprises en pleine croissance qui travaillent ensemble pour renforcer l’économie et la durabilité environnementale de la région du Grand Toronto en favorisant la collaboration avec les entreprises et les municipalités, en soutenant l’installation de technologies vertes et en participant à des projets environnementaux. Parmi les exemples de projets, mentionnons l’installation à Toronto Pearson de 32 bornes de recharge de véhicules électriques accessibles au public et la participation de la GTAA à l’échange de matériaux de PPG, qui a permis de réduire les déchets en remettant des matériaux de construction excédentaires à Habitat pour l’humanité.

À l’automne 2020, les intervenants de la GTAA ont participé à l’élaboration d’une stratégie environnementale à long terme. Les commentaires étaient positifs et la majorité des répondants étaient d’accord avec les secteurs d’intérêt. Ils ont également reconnu que les cibles étaient ambitieuses et se sont montrés intéressés par des communications continues au sujet des programmes environnementaux ainsi que par d’autres possibilités de collaboration avec la collectivité.

À propos de l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA)

L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto exploite l’aéroport international Lester B. Pearson de Toronto, le plus grand aéroport du Canada et un lien vital entre personnes, entreprises et marchandises. Pendant quatre années consécutives, l’aéroport Pearson de Toronto a été nommé le meilleur grand aéroport d’Amérique du Nord qui accueille plus de 40 millions de passagers par le Conseil international des aéroports (ACI), le représentant commercial mondial des aéroports du monde. En reconnaissance de son programme Aéroport en santé, l’aéroport Pearson de Toronto s’est également vu décerner par l’ACI son prix des meilleures mesures d’hygiène en Amérique du Nord, et il a été le premier aéroport canadien à recevoir l’agrément sanitaire mondial de l’ACI pour sa réponse à la COVID‑19.

 

Pour en savoir plus, suivez les activités de Toronto Pearson sur Twitter (en anglais et en français), Facebook ou Instagram.

 

Contactez-nous :

Bureau des médias de la GTAA | media.relations@gtaa.com | 416‑776‑3709

Partagez cette page