Communiqués de presse

TORONTO - Le gouvernement de l'Ontario lance un nouveau programme pilote de dépistage à la frontière, à l'Aéroport international Toronto Pearson pour les voyageurs internationaux admissibles qui rentrent en Ontario afin d'aider à repérer et freiner la propagation de la COVID-19 dans la province. Le programme est gratuit et volontaire.

Le premier ministre, Doug Ford, a fourni des détails à ce sujet aujourd'hui à l'aéroport Pearson. Il était accompagné de la vice-première ministre et ministre de la Santé, Christine Elliott, et de la solliciteure générale, Sylvia Jones.

« Plus 60 000 passagers internationaux arrivent à l'aéroport Pearson chaque semaine et nous ne pouvons pas prendre de risques inutiles, a déclaré le premier ministre Ford. C'est pourquoi nous mettons en place ce nouveau programme pilote pour aider à freiner la propagation de la COVID-19 et répondre aux nouvelles menaces comme la récente souche du virus détectée dans un nombre alarmant de pays qui n'ont pas les mêmes restrictions de voyage que le Royaume-Uni. Le test sera gratuit pour les voyageurs admissibles et j'encourage tout le monde à le passer pour se protéger et protéger ses proches. »

Reconnaissant le risque accru que peuvent représenter les voyageurs internationaux qui entrent au pays, notamment la possibilité de propager le nouveau variant britannique de la COVID-19, le gouvernement remplit son engagement à mettre rapidement en place le dépistage dans les aéroports pour aider à contenir ce virus mortel. À compter d'aujourd'hui, le gouvernement, en partenariat avec l'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto, offrira un test de dépistage de la COVID-19 gratuit et volontaire aux voyageurs internationaux arrivant et séjournant dans la province pendant au moins 14 jours.

« Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires de l'industrie afin de respecter notre engagement à mettre en place des tests à l'aéroport Pearson pour protéger les gens et freiner la propagation de la COVID-19 dans nos collectivités, a indiqué la ministre Elliott. Ce projet pilote de dépistage à l'aéroport permettra de dépister, de retracer et d'isoler rapidement les cas de COVID-19 et constitue un grand pas en avant dans la protection de nos frontières. »

Les voyageurs admissibles pourront se préinscrire au programme ou se faire dépister à leur arrivée à l'aéroport. Les personnes qui choisissent de participer au programme pilote recevront gratuitement un test d'amplification en chaîne par polymérase (PCR) validé en laboratoire et seront supervisés par un fournisseur de soins de santé, en personne ou par vidéo, lorsqu'ils s'auto-administreront le test. Switch Health, un fournisseur de soins de santé, fournira les tests d'auto-prélèvement contrôlés dans un espace pratique réservé à cet effet dans l'aéroport. Cet organisme fournit des services de dépistage dans les régions de Windsor-Leamington et Peel et peut prendre en charge les volumes et les délais nécessaires pour la mise en œuvre du programme pilote.

Les résultats des tests seront consignés dans le Système d'information de laboratoire de l'Ontario dans les 48 heures et les bureaux de santé publique locaux assureront le suivi de tous les tests positifs. Tous les voyageurs internationaux devront continuer de respecter l'exigence du gouvernement fédéral concernant leur isolement obligatoire de 14 jours après leur arrivée ou leur retour au Canada, qu'ils aient un test négatif ou positif.

« Ce programme pilote est un autre élément essentiel des efforts déployés par le gouvernement pour mettre les mesures nécessaires en place afin de protéger la population ontarienne contre la pandémie de la COVID-19, a expliqué la solliciteure générale Sylvia Jones. La mise en place de tests à l'aéroport international Pearson de Toronto aidera à freiner la transmission du virus et à soutenir l'élaboration d'une stratégie de dépistage à plus long terme requise pour les voyages internationaux. Nous restons fidèles à notre engagement de faire ce qu'il faut pour protéger la santé et la sécurité des Ontariennes et Ontariens. »

Ce programme s'ajoute à la nouvelle exigence du gouvernement du Canada à respecter avant le départ qui oblige les voyageurs qui se rendent au Canada à démontrer qu'ils ont obtenu des résultats négatifs à un test de dépistage de la COVID-19 dans les trois jours précédant leur départ.  Le gouvernement continue de travailler avec le gouvernement fédéral pour explorer la prochaine étape du programme pilote, qui comprend une période d'isolement modifiée proposée pour les participants dont le test est négatif.

Étant donné que l'on a confirmé des cas du variant britannique de la COVID-19 découlant des arrivées internationales, le gouvernement reste en contact permanent avec l'Agence de la santé publique du Canada et d'autres administrations pour surveiller l'évolution de la situation liée au variant britannique de la COVID-19 et assurer des efforts coordonnés, efficaces et partagés pour protéger et sauvegarder le public.

 

Citations

« L'annonce d'aujourd'hui est l'aboutissement de plusieurs mois de persévérance de la part des scientifiques, des professionnels de la santé, de l'industrie aéronautique et de nos partenaires des gouvernements fédéral et provinciaux pour rendre une industrie encore plus sûre. Ce programme pilote est un niveau de protection supplémentaire dans le cadre de notre engagement de chef de file de l'industrie en matière d'aéroports sains. Nous nous réjouissons de poursuivre notre collaboration avec les gouvernements fédéral et provincial, car le dépistage constitue une stratégie d'atténuation des risques acceptée à l'échelle internationale. » - Deborah Flint, présidente et directrice générale, Autorité aéroportuaire du Grand Toronto

« Switch Health est fier de s'associer aux autorités de santé publique de l'Ontario et à l'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto pour fournir une solution de dépistage conçue en Ontario qui contribuera à la lutte contre la COVID-19. La pandémie de la COVID-19 a créé un défi de santé publique sans précédent et des méthodes et technologies innovantes, comme les nôtres, sont essentielles pour une réponse efficace. Nous sommes impatients de travailler avec nos partenaires pour offrir le dépistage de la COVID-19 à l'aéroport international le plus fréquenté du Canada, ce qui contribuera à protéger davantage la santé et la sécurité de la population canadienne. » - Dilian Stoyanov, directeur général, Switch Health

 

À propos de l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto

L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) exploite l’Aéroport international Pearson de Toronto. L’aéroport Pearson de Toronto a servi plus de 50 millions de passagers en 2019, ce qui en fait l’aéroport le plus achalandé du Canada.

Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter les sites de l’aéroport Pearson de Toronto : Twitter (anglais et français), Facebook et Instagram.

Renseignements : Bureau des médias de la GTAA, media.relations@gtaa.com, 416 776-3709

 

 

Partagez cette page