Communiqué de presse

9 mai 2017

TORONTO, CANADA – Aujourd’hui, Toronto Pearson et dix autres aéroports de la région ont lancé ensemble le Réseau aéroportuaire du sud de l’Ontario (SOAN), une initiative visant à augmenter les capacités de déplacements aériens afin de répondre à la demande croissante. À l’occasion du lancement organisé par l’aéroport régional de Lac Simcoe, Howard Eng, chef de la direction de l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto, a prononcé un discours inaugural présentant la stratégie de la région pour accueillir 110 millions de passagers d’ici 2043.

À court, moyen et long terme, le Réseau aéroportuaire du sud de l’Ontario souhaite accomplir les objectifs suivants, entre autres :

  • établir une zone de chalandise et réaliser une étude de la demande afin de déterminer les possibilités de croissance de point à point pour les aéroports régionaux dans le marché des loisirs, de l’aviation d’affaires et des vols de courte distance;
  • mesurer les besoins en transports terrestres dans le sud de l’Ontario, et préconiser le financement de l’amélioration des transports terrestres afin de réduire les encombrements et les émissions de gaz à effet de serre; et
  • élaborer des stratégies de premier rang pour développer le réseau aéroportuaire de manière responsable et durable, reposant par exemple sur la participation communautaire et la gestion du bruit.

« Toronto Pearson fait face à une augmentation considérable de la demande en déplacements aériens. En 2016, nous avons annoncé une augmentation de huit pour cent du nombre de passagers par rapport à 2015, la plus forte croissance annuelle enregistrée dans l’histoire de l’aéroport. Cette croissance devrait se poursuivre au cours des trois prochaines décennies, ce qui représente une occasion exceptionnelle non seulement pour Toronto Pearson, mais aussi pour la région dans son ensemble », a déclaré Howard Eng, président et chef de la direction de l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto.

Toronto Pearson, qui prévoit devenir un pôle aéroportuaire majeur, aura un rôle particulier à jouer à titre de membre du Réseau aéroportuaire du sud de l’Ontario : attirer et accueillir un plus grand nombre de liaisons internationales et de passagers. D’ici 2035, Toronto Pearson vise à accueillir 80 millions de passagers par an, à créer 700 000 emplois dans la zone d’emploi de l’aéroport, à relier le Canada à 80 pour cent de l’économie mondiale, et à constituer 8,5 pour cent du PIB de l’Ontario.

La création de ce pôle majeur offrira de nouvelles possibilités économiques et augmentera la demande en déplacements aériens, ce qui profitera aux aéroports du sud de l’Ontario. Chaque aéroport sera tenu d’augmenter sa capacité en tirant parti des facteurs de demande locaux, et en prenant part à des conversations ouvertes et transparentes avec leurs communautés.

Le Réseau aéroportuaire du sud de l’Ontario regroupe l’aéroport Billy Bishop de Toronto, l’aéroport international John C. Munro d’Hamilton, l’aéroport Kingston/Norman Rogers, l’aéroport régional de Lac Simcoe, l’aéroport international de London, l’aéroport Oshawa Executive, l’aéroport du district de Niagara, l’aéroport de Peterborough, l’aéroport de la région de Waterloo, l’aéroport international Toronto Pearson, et l’aéroport international de Windsor.

En parallèle de son lancement auprès du public, le Réseau aéroportuaire du sud de l’Ontario a publié son énoncé d’intention, intitulé « “Volons ensemble dans les airs : Le Réseau aéroportuaire du sud de l’Ontario». Le texte présente la vision du groupe, ainsi que leurs objectifs prioritaires à court et à long terme.

Relations avec les médias de la GTAA : 416-776-3709 or media.relations@gtaa.com

L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) exploite l’Aéroport international Toronto Pearson. Toronto Pearson entend devenir le meilleur aéroport au monde. L’optimisation de l’expérience des passagers, de la sécurité et de la sûreté est l’assise sur laquelle repose la réussite de nos partenaires aériens. Avec plus de 44 millions de passagers en 2016, Toronto Pearson est le plus grand aéroport au Canada et le deuxième aéroport international en importance en Amérique du Nord au chapitre de l’achalandage.

Partagez cette page