Communiqué de presse

mai 19, 2017

TORONTO, CANADA – L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) accueille favorablement l’annonce qu’ont faite la première ministre de l’Ontario, Kathleen Wynne et le ministre des Transports de l’Ontario Steven Del Duca que la province est prête à commencer les études de faisabilité pour un train à haute vitesse qui relierait Windsor à Toronto. L’annonce fait suite à la publication de Ontario High Speed Rail Study (étude sur le train à haute vitesse de l’Ontario) par le conseiller spécial David Collenette, publiée plus tôt aujourd’hui.

La GTAA est encouragée de cette annonce, et se réjouit à l’idée de collaborer avec la province afin d’examiner la manière dont ce service proposé de train à haute vitesse peut être intégré dans le centre de transport prévu de l’aéroport. L’annonce d’aujourd’hui fait suite à la publication hier d’un plan de croissance mis à jour, qui permet au gouvernement d’identifier les secteurs comme l’importante zone d’emploi située autour de l’aéroport pour une planification coordonnée.

« La GTAA est très heureuse de voir le gouvernement faire progresser cette initiative importante, étant donné les avantages qui découleraient d’un lien vers Toronto Pearson », a déclaré Howard Eng, président et chef de la direction de l’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto. « Un service de train à haute vitesse le long de ce corridor fournirait des liens régionaux vitaux et aiderait à libérer les routes congestionnées qui viennent paralyser notre économie et qui entraîne des répercussions sur la qualité de vie de tous les Ontariens. Il pourrait également devenir un élément de base à l’appui de la vision de Toronto Pearson comme grande plaque tournante et nous ferait faire un pas de plus pour que le centre de transport en commun régional intégré à Toronto Pearson devienne une réalité. »

En 2016, la GTAA avait annoncé ses plans de développer un centre de transport en commun régional pour relier la région de l’aéroport aux zones résidentielles et aux zones d’emploi clés dans l’ensemble de la grande région du Golden Horseshoe. En plus de servir de connecteur pour les passagers de l’aéroport aux régions avoisinantes, le centre de transport en commun à Toronto Pearson fournirait une connectivité essentielle aux 300 000 travailleurs dans la zone d’emploi de l’aéroport, la deuxième plus grande zone d’emploi au pays. Un centre de transport en commun intégré à Toronto Pearson serait aussi avantageux pour la région en réduisant la congestion sur les chemins de la région, en permettant un transport de marchandises sur l’une des routes les plus congestionnées au Canada et en réduisant les émissions de gaz à effet de serre.

À propos de l’Aéroport international Pearson de Toronto

L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) exploite l’Aéroport international Pearson de Toronto. Toronto Pearson entend devenir le meilleur aéroport au monde; l’amélioration de l’expérience passager, de la sécurité et de la sûreté est l’assise sur laquelle repose la réussite de nos partenaires, les entreprises de transport aérien. Par son trafic de plus de 44 millions de passagers en 2016, Toronto Pearson est le plus grand aéroport au Canada et le deuxième aéroport en importance en Amérique du Nord par son achalandage.

La région en périphérie de Toronto Pearson représente la deuxième zone d’emplois en importance au Canada, facilite plus de 6 p. 100 du PIB de l’Ontario, et compte 49 000 employés directs. Toronto Pearson croit qu’être un bon voisin signifie équilibrer les opérations en mobilisant les collectivités qui ceinturent l’aéroport. Elle cherche à produire un effet positif en investissant dans l’intérêt supérieur de la société et dans des initiatives de renforcement communautaire au moyen de son programme d’investissement communautaire, le Propeller Project.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter Toronto Pearson sur Twitter, Facebook ou Instagram.

Contact: GTAA Media Office | media.relations@gtaa.com | (416) 776-3709

Partagez cette page