Communiqués de presse

19 mars, 2019

TORONTO, CANADA – L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA), qui exploite l’Aéroport international Pearson de Toronto, accueille favorablement le rapport qu’a remis aujourd’hui le Comité permanent des transports, de l’infrastructure et des collectivités intitulé « Évaluation de l’incidence du bruit des avions près des grands aéroports canadiens ».

La GTAA a participé aux audiences tenues par le Comité au cours de l’élaboration de ce rapport, et a communiqué les détails de l’importance de Toronto Pearson pour notre économie locale et nationale, ainsi que les mesures importantes que prend l’aéroport pour travailler avec le gouvernement, l’industrie et nos voisins pour gérer les incidences du bruit des avions au fur et à mesure que nous prenons de l’expansion.

Nous sommes heureux de voir un grand nombre de nos propres initiatives du Plan d’action pour la gestion dans le rapport, y compris celles qui suivent.

  • La mise en œuvre des recommandations issues du travail que nous avons demandé à Helios, à savoir l’Analyse comparative du Programme de gestion du bruit et étude des pratiques exemplaires. Ces recommandations sont, en fait, le fondement de notre Plan d’action pour la gestion du bruit 2018-2022.
  • Notre Programme incitatif pour un parc aérien plus silencieux, qui ciblera la réduction du bruit à la source, y compris les travaux avec nos partenaires aériens pour réaliser la modernisation de l’Airbus A320 dès qu’il est raisonnablement possible de le faire.
  • La présentation des nouveaux forums sur la gestion du bruit qui amélioreront notre manière de travailler avec la collectivité, les représentants élus et des experts de l’industrie dans l’intérêt de la gestion du bruit. Ces forums ont été conçus en fonction des recommandations contenues dans le rapport sur les pratiques exemplaires ainsi que des rétroactions des intervenants participants.
  • L’étude des pratiques exemplaires recommandait aussi que nous examinions notre programme de vol de nuit. Nous avons aussi reçu la recommandation de la part des résidents et des représentants élus qu’un examen devrait être effectué. Nous avons été à l’écoute et nous avons intégré dans notre plan d’action, un examen de programme de restriction des vols de nuit, y compris une étude des raisons pour lesquelles les vols de nuit sont importants pour l’économie. Ces travaux sont en cours.

Ces avec joie que nous envisageons de travailler avec Transports Canada alors qu’il tient compte des recommandations du comité.

La GTAA est engagée à l’égard d’une participation ouverte et transparente avec ses voisins, les partenaires de l’industrie et les gouvernements.

Partagez cette page