Communiqué de presse

juillet 28, 2017

Toronto, le 28 juillet 2017 — L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto a inauguré officiellement un terminal de surveillance du bruit (TSB) à Oakville, offrant aux résidents d’autres moyens de surveiller les bruits que produisent les activités de l’aéroport. Le TSB, situé au parc Glenashton, est le premier de huit TSB qui seront installés dans la région du Grand Toronto.

Le parc Glenashton a été sélectionné pour le nouveau TSB en fonction d’un certain nombre de facteurs que prennent en compte les membres d’un groupe de travail sur le terminal de surveillance du bruit, comprenant des membres du Comité consultatif communautaire sur l’environnement et le bruit de Toronto Pearson (CCCEBTP). Les facteurs pris en compte comprennent ce qui suit : les niveaux de trafic annuels, le différentiel entre le bruit de fond et le bruit des aéronefs, la proximité de la trajectoire de vol, et la réponse de la collectivité au bruit.

« À titre de représentant du CCCEBTP pour la région de Halton, j’ai le plaisir de constater que les examens des terminaux de surveillance du bruit ont bouclé la boucle avec l’installation du TSB à Oakville. Il était important de s’assurer que les résidents que je représente soient pris en considération pendant le processus d’examen du TSB, compte tenu de l’incidence des trajectoires de vol sur ce secteur », a affirmé le conseiller Jeff Knoll, conseiller du quartier 5 d’Oakville et conseiller municipal.

Un examen des TSB et de leurs emplacements a débuté en 2015 dans le cadre du Five Year Noise Management Action Plan (Plan d’action quinquennal de la gestion du bruit) de la GTAA, élaboré avec le CCCEBTP. Les résultats de l’examen incluaient des recommandations pour l’installation de huit nouveaux TSB dans cinq collectivités de la région du Grand Toronto (RGT).

Les nouveaux TSB s’ajoutent aux 18 outils de surveillance préexistants pour aider à saisir le bruit que créent les aéronefs qui arrivent. Les 18 TSB existants, qui saisissent principalement le bruit que produisent les aéronefs au départ, resteront en place. Une fois qu’ils seront en fonction, les nouveaux TSB apparaîtront sur WebTrak (en anglais seulement), un outil en ligne qui fournit des données sur le bruit lié aux vols en temps réel.

En plus d’Oakville, des TSB seront installés à Halton Hills, à Vaughan, à Mississauga et à Toronto. Chaque TSB est équipé d’un microphone qui recueille le bruit de l’aéronef et le transmet au [Airport Noise Operations Management System (ANOMS) (Système de gestion du bruit des activités de l’aéroport)] et à WebTrak.

À propos de Toronto Pearson

L’Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA) exploite l’Aéroport international Pearson de Toronto. Toronto Pearson entend devenir le meilleur aéroport au monde; l’amélioration de l’expérience passager, de la sécurité et de la sûreté est l’assise sur laquelle repose la réussite de nos partenaires, les entreprises de transport aérien. Fort de son trafic de plus de 44 millions de passagers en 2016, l’Aéroport international Pearson de Toronto occupe le premier rang des aéroports en importance au Canada et le deuxième rang de ceux en Amérique du Nord par sa fréquentation.

La zone en périphérie de Toronto Pearson est la deuxième zone d’emplois en importance au Canada; elle contribue à plus de 6 p. 100 du produit intérieur brut (PIB) de l’Ontario, et génère des emplois directs à 49 000 personnes. Toronto Pearson estime que le fait d’être un bon voisin signifie qu’il faut équilibrer l’exploitation en mobilisant les collectivités qui ceinturent l’aéroport. Elle cherche à avoir un effet positif en investissant dans le bien collectif et dans des initiatives de renforcement de la communauté au moyen de son programme d’investissement communautaire, le Propeller Project.

Pour de plus amples renseignements, veuillez visiter Toronto Pearson sur Twitter, Facebook or Instagram.

Coordonnées: Bureau des médias de la GTAA | media.relations@gtaa.com | (416) 776-3709

Partagez cette page