Toronto Pearson publie les résultats du premier sondage réalisé auprès des travailleurs d'aéroport au Canada

Le 3 octobre 2019

TORONTO, CANADA - Aujourd'hui, Toronto Pearson a publié un rapport sommaire sur son sondage réalisé auprès de travailleurs d'aéroport de plusieurs employeurs, le premier en son genre au Canada. Le rapport a été rédigé conjointement avec le Peel-Halton Workforce Development Group et Northstar Research Partners. Le sondage, réalisé en collaboration avec le Toronto Airport Workers Council (TAWC), a recueilli les réponses1 de 3 582 personnes issues de tous les secteurs de Pearson.

Le rapport, intitulé « Comprendre les travailleurs de Pearson », conclut que les 50 000 personnes travaillant à Pearson pour le compte de plus de 400 sociétés reflètent la diversité du Canada. Les employés considèrent Pearson comme un lieu où ils peuvent développer leur carrière et où ils sont fiers de travailler.

Les données tirées du sondage ont révélé de futurs chantiers de travail et de collaboration entre l'Autorité aéroportuaire du Grand Toronto (GTAA), les employeurs, les syndicats et d'autres intervenants. Même si les résultats montrent globalement que Pearson fournit de bonnes occasions d'emploi stable à des milliers d'employés, le milieu de travail de l'aéroport présente quelques éléments de précarité professionnelle, notamment pour ceux travaillant à temps partiel ou touchant le salaire minimum. De plus, le sondage indique clairement que les employés souhaitent disposer de meilleures liaisons de transit desservant l'aéroport.

Voici quelques-unes des conclusions clés du sondage :

  • Les travailleurs de Pearson forment un groupe diversifié sur le plan de l'âge, du statut d'immigration, de l'origine ethnique, du niveau d'éducation et de la composition familiale.
  • Pearson fournit aux travailleurs un environnement de travail solide et stable, ainsi que des occasions de croissance et de développement, comme le soulignent la satisfaction des employés et leur attitude à l'égard de leur travail à l'aéroport.
  • Les employés considèrent Pearson comme un lieu de travail où ils ont une chance de faire avancer et de faire croître leur carrière. La plupart des employés estiment que Pearson fournit de bonnes occasions d'emploi pour le présent, en plus de perspectives de croissance et de perfectionnement professionnel. Malgré une volonté de faire progresser leur carrière, ils veulent continuer à travailler à l'aéroport. Ce désir est aussi présent chez les personnes dont l'emploi présente des éléments de précarité, par exemple ceux qui touchent le salaire minimum ou qui sont employés à temps partiel.

En plus des points susmentionnés, le sondage note que le déplacement jusqu'au lieu de travail représente l'un des principaux défis que rencontrent les travailleurs de Pearson, ceux-ci effectuant deux heures de trajet par jour en moyenne. La majeure partie des répondants se rendent à Pearson en voiture, même ceux qui habitent à proximité de l'aéroport. La plupart d'entre eux affirment en effet qu'ils ne disposent pas d'options de transit adaptées à leur trajet.

En vue de connecter plus d'employés aux réseaux de transport, la GTAA et Metrolink ont créé ensemble un programme pilote tarifaire novateur visant à encourager les travailleurs de Pearson à utiliser GO Transit plutôt que la voiture pour se rendre au travail tous les jours. Financé par la GTAA, le programme pilote sera lancé en fin d'année 2019. Il représentera une mesure importante visant à pallier les problèmes de transit mis au jour par le sondage.

« Les résultats du premier sondage réalisé auprès des travailleurs d'aéroport au Canada sont encourageants. En effet, ils réaffirment ce que la plupart des travailleurs de Pearson savent déjà : l'aéroport est un lieu de travail dynamique, divers et gratifiant, où les employés peuvent bâtir des carrières à long terme, affirme Howard Eng, président et chef de la direction, Autorité aéroportuaire du Grand Toronto. Le sondage révèle également des avenues qu'il faut explorer davantage. Nous devons, notamment, collaborer avec les employeurs et les syndicats pour trouver des moyens d'offrir plus d'occasions de croissance aux employés, tout en multipliant les options de transit reliant leur domicile à l'aéroport. »

« Pearson est une petite ville qui compte près de 50 000 personnes travaillant pour des centaines de sociétés, déclare Steven Tufts, porte-parole du TAWC. Nous sommes heureux de l'approche collaborative que Pearson a adoptée afin de mieux comprendre le profil démographique de ses travailleurs. Nous avons hâte de maintenir cet esprit de collaboration tout en explorant de nouveaux champs de travail dérivés de ces résultats. Nous devons en particulier nous pencher sur les conditions de précarité et chercher à améliorer les options de transit pour les travailleurs de Pearson. »

Le sondage et le rapport sommaire représentent la dernière étape d'un plan établi en consultation avec le TAWC. À l'avenir, les travaux fondés sur les résultats du sondage seront axés sur la transmission des résultats du sondage à divers intervenants. Ils exploreront également des programmes et des interventions politiques potentielles visant à répondre au désir des employés de faire croître leur carrière.

Pour consulter le rapport sommaire « Comprendre les travailleurs de Pearson : le premier sondage réalisé auprès des travailleurs d'aéroport au Canada », y compris une série d'infographies soulignant les résultats clés, veuillez vous rendre sur www.torontopearson.com/workforce.

Autorité aéroportuaire du Grand Toronto

La GTAA exploite l'Aéroport international Toronto Pearson. La vision de la GTAA est de faire de Pearson le meilleur aéroport au monde. En vue de cet objectif, la GTAA vise à assurer la protection et la sécurité des passagers et des employés de l'aéroport, à optimiser l'expérience des passagers et à soutenir la réussite de ses partenaires aériens. Pearson a assuré le service à plus de 49,5 millions de passagers en 2018, ce qui en fait l'aéroport le plus achalandé au Canada. Avec 163 liaisons internationales, Pearson est également l'aéroport nord-américain qui assure le plus de liaisons à travers le monde. 

Pour obtenir de plus amples renseignements, veuillez suivre Pearson sur Twitter, Facebook et Instagram.

Contact: Bureau des médias de la GTAA (416) 776-370

1 La marge d'erreur de la taille de l'échantillon de sondage (n=3 582) est de plus ou moins 1,64 point de pourcentage, 19 fois sur 20. Ces résultats fournissent un niveau de confiance élevé, ce qui signifie que les conclusions du sondage sont généralement représentatives de la population globale de travailleurs de Pearson. 

 

 

Partagez cette page